Microsoft Azure et ses coûts, les PME négligés ?

Par défaut

La compréhension de la tarification Azure présente de nombreux défis. Microsoft a développé son service cloud Azure avec une rapidité remarquable et est monté en deuxième position en tant que fournisseur de cloud derrière Amazon Web Services. Il a pris deux de ses applications fares comme SQL Server et Office, et les a rendues disponibles sur demande, ce qui était impensable il y a une décennie.

Mais la question se pose, est-ce que Azure est fait pour les petites et moyennes entreprises ?

Avant de répondre à cette question, j’ai testé pendant 1 mois. Le but est donc d’avoir un point de vue rapide sur la tarification azure.

J’ai acheté une souscription qui comprend une machine virtuelle et un App Service.

La machine virtuelle

Le taux d’utilisation sur 1 mois

Le App service

J’ai crée une petite application asp.net core, que j’ai déployé.

J’ai testé l’application quelques fois, et ensuite je l’ai stoppé.



Il est intéressant de noter que meme si l’application est stoppé, les couts liés au ’App Service plan’ continuent de tourner.

Le App Service Plan : Taux Utilisation sur 1 mois

Le App Service Plan : Quota disque

Le quota n’est pas dépassé.

Avec tous ces éléments, on peut déjà se faire un bilan.

Résultats

Pour une utilisation plus que modérée, je trouve personnellement que les coûts sont élevées. Je suppose que les prix sont si élevés parce que les grosses entreprises ont de l’argent à brûler, mais pour les petites ou moyennes entreprises car les prix ne sont vraiment pas amicaux.

Les prix des VM sont un peu meilleurs si vous faites des prix réservés pour 1 ou 3 ans, mais je n’aime pas être bloqué. Vous devez également gérer les vcores sur une VM qui ne sont pas de véritables cœurs physiques, et vous devez toujours payer un supplément pour le stockage sur disque pour la machine virtuelle qui est cher, ainsi que la bande passante (Référence: https://azure.microsoft.com/en-us/pricing/details/virtual-machines/windows/ ). Donc, les VM ne sont vraiment pas beaucoup mieux que les app services à mon avis.

Il est BEAUCOUP moins cher de simplement payer pour les serveurs dédiés et d’avoir beaucoup de processeurs inactifs que d’utiliser des app services ou des machines virtuelles avec des groupes à mise à l’échelle automatique. Les machines virtuelles coutent jusqu’à 4 fois plus cher que les conteneurs.

Pour de nombreuses entreprises qui ont des besoins de « mise à l’échelle Azure », une facture mensuelle de 5000 euros va maintenant devenir quelque chose qui doit beaucoup les préoccuper à cause de la crise économique majeure dans lequel nous nous trouvons.

Pour une entreprise de logiciels ou de technologies, les solutions cloud proposées par Azure ou AWS peuvent représenter l’essentiel de leurs dépenses non salariales, et 5000 euros par mois peut meme correspondre au salaires de 2 développeurs.